Brooke Henderson en grande forme pour son retour à l’Omnium féminin CP

EVIAN-LES-BAINS, FRANCE - JULY 24: Brooke M. Henderson of Canada poses trophy after winning the The Amundi Evian Championship during day four of The Amundi Evian Championship at Evian Resort Golf Club on July 24, 2022 in Evian-les-Bains, France. (Photo by Stuart Franklin/Getty Images)

Lorsque la golfeuse originaire de Smith Falls, ON, Brooke Henderson reviendra à Ottawa pour l’Omnium féminin CP à la fin du mois, elle aura sûrement droit à un accueil digne d’une rock star de la part de ses concitoyens.

Après avoir remporté son deuxième tournoi majeur en carrière au Championnat Amundi Evian, Henderson est maintenant la seule athlète du golf canadien, hommes et femmes confondus, à avoir capturé plus d’un titre majeur – Mike Weir et Sandra Post ont chacun un titre à leur actif.

Alors que l’ancienne membre de l’équipe nationale du Canada avait mené le peloton tout au long des trois premières rondes au Championnat Amundi Evian, elle a eu quelques pépins en quatrième ronde et a dû puiser au fond de ses ressources pour s’assurer de décrocher son deuxième titre majeur.

Même si elle n’a pas joué son meilleur golf durant cette ronde de clôture, Henderson a su garder son calme et donner tout ce qu’elle avait quand il le fallait.

« Ça n’a pas commencé comme je voulais, mais je suis restée assez patiente, autant que j’ai pu l’être dans les circonstances », a-t-elle dit aussitôt après avoir gagné sur le parcours de l’Evian Resort Golf Club en France.

« Selon le dicton, les tournois majeurs se gagnent le dimanche sur le neuf de retour, ajoute la golfeuse. J’ai donc essayé de me maintenir dans cet état d’esprit, sachant que j’étais encore dans la course si j’arrivais à bien jouer au retour. »

En arrivant au 18e trou, Henderson était à 16 sous la normale cumulative, à égalité avec l’Américaine Sophia Schubert, mais elle allait réussir un roulé de huit pieds pour l’oiselet sur ce dernier trou pour assurer sa victoire.

« J’ai réussi quelques coups difficiles dans le dernier tronçon du parcours, et ça m’a beaucoup aidée. Je suis tout simplement super excitée d’avoir décroché mon deuxième titre de championnat majeur. Et 12 victoires sur le circuit, ce n’est pas mal non plus, souligne la superstar canadienne de la LPGA. Je suis très emballée par ce que réserve le reste de la saison. »

EVIAN-LES-BAINS, FRANCE – JULY 24: Brooke M. Henderson of Canada imitates a selfie as she poses for a photo with her trophy after winning the The Amundi Evian Championship during day four of The Amundi Evian Championship at Evian Resort Golf Club on July 24, 2022 in Evian-les-Bains, France. (Photo by Stuart Franklin/Getty Images)

Deux autres tournois importants attendent Henderson cet été : l’Omnium britannique féminin au début d’août et l’Omnium féminin CP à l’Ottawa Hunt Club du 22 au 28 août.

La golfeuse de 24 ans était à la maison le mois dernier pour participer à la journée des médias de l’Omnium féminin CP et pour promouvoir l’évènement dans la capitale nationale. La vedette

de la LPGA en a profité pour rappeler les bons souvenirs qu’elle garde de son dernier passage en tournoi à Ottawa.

« En 2017, quand je me suis présentée le jeudi matin pour mon départ prévu très tôt, à 8 heures, je crois, je pensais qu’il y aurait une poignée de spectateurs pour me regarder frapper la balle », raconte Henderson, qui est membre honoraire de l’Ottawa Hunt and Golf Club. Mais quand je suis arrivée au tertre de départ, il y avait foule des deux côtés de l’allée – c’était une expérience phénoménale! »

Le chef de la direction de Golf Canada Laurence Applebaum se rappelle bien l’enthousiasme qui entourait l’Omnium féminin CP 2017 : « Bien des gens connaissent cette histoire, mais Brooke devait réussir un oiselet à son 18e trou pour échapper au couperet. Et qu’a fait Brooke? Un oiselet, bien sûr! »

« Le lendemain, elle joue une ronde de 63 – un record de parcours, poursuit Applebaum. Ce furent 24 heures spectaculaires, une des choses les plus étonnantes que j’ai jamais vues. On ne cesse d’être ébahi par cette athlète depuis plusieurs années. »

AURORA, CANADA – AUGUST 25: Laurence Applebaum, CEO of Golf Canada talks with Brooke Henderson of Canada on the 18th green following the final round of the CP Women’s Open at Magna Golf Club on August 25, 2019 in Aurora, Canada. (Photo by Vaughn Ridley/Getty Images)

L’année suivante, lors de l’Omnium féminin CP 2018 à Regina, Henderson allait devenir le premier golfeur – ou golfeuse – canadien en 45 ans à remporter le championnat national ouvert du Canada.

Le championnat a dû être annulé en 2020 et 2021 à cause de la pandémie de COVID-19, mais il revient en grande cette année à l’Ottawa Hunt and Golf Club et les attentes ne seront pas déçues.

Le directeur du tournoi Ryan Paul est ravi de voir toute l’effervescence qui entoure le retour de l’élite de la LPGA cette année : « Les amateurs de golf de la communauté se sont ralliés de belle façon à notre championnat national ouvert féminin, dit-il. On a tous très hâte de revenir à l’Ottawa Hunt et d’y présenter une célébration incontournable de l’été. »

Henderson sera accompagnée de ses concitoyennes canadiennes Maude-Aimée Leblanc, Maddie Szeryk, Alena Sharp, Jaclyn Lee, Rebecca Lee-Bentham, Selena Costabile, Monet Chun, et Lorie Kane qui a annoncé plus tôt que cette année serait sa dernière. L’on s’attend à ce que plusieurs autres Canadiennes obtiennent un laissez-passer dans les prochaines semaines pour intégrer ce brillant tableau de compétition regroupant 156 golfeuses de haut calibre.

L’une des nouveautés du championnat cette année sera l’installation de la Patinoire en bordure du 17e trou à normale 3. Elle qui a joué au hockey en tant que gardienne de but dans ses jeunes années, Henderson a bien hâte de jouer ce trou thématique à saveur de hockey plus tard cet été.

« J’étais vraiment ravie quand Golf Canada a annoncé qu’on allait introduire la Patinoire dans le Circuit de la LPGA. Je pense que les spectateurs vont adorer ça et le manifester bruyamment.

Ça va être excitant et j’ai vraiment hâte de voir de quoi ça a l’air », a dit la championne lors de la journée des médias en juin.

Aujourd’hui, avec ses 12 victoires sur le Circuit de la LPGA – dont deux titres majeurs à son nom – la Canadienne de 24 ans est sans doute à l’heure actuelle l’athlète canadien – tous genres confondus – le plus titré de tous les sports majeurs.

Et elle compte bien poursuivre sur sa lancée victorieuse en sol natal à la fin du mois.

« Le sixième tournoi important auquel je participe sur le Circuit de la LPGA chaque année est toujours celui-ci. C’est une semaine intense pour moi, pour nous, et je veux toujours être au mieux », a déclaré Henderson à propos de l’Omnium féminin CP.

Compte tenu des succès de la jeune femme de la région d’Ottawa, on ne peut s’étonner de l’enthousiasme qui accompagne la perspective de son retour à la maison du 22 au 28 août. Et la golfeuse de 24 ans de Smiths Falls se prépare à offrir son meilleur jeu, de catégorie AAA, aux amateurs de golf canadiens gonflés à bloc qui l’attendent cet été.

Je sens que nous sommes sur une belle lancée, en ce moment. Je joue avec beaucoup de confiance et je frappe la balle plutôt bien, conclut la grande vedette du golf. J’ai vraiment hâte de rentrer à la maison pour y vivre ce qui sera, j’espère, une semaine formidable pour moi.

Brooke Henderson sur le 2022 Omnium féminin CP